Le surentraînement

Philippe El Roueily (article OUEST FRANCE)

(et dire qu’on a passé le T.C. ensemble…)

Lorsqu’un sportif s’entraîne, il puise dans ses réserves. Après l’entraînement, il récupère. Comme il a utilisé plus d’énergie qu’en période « normale », son corps va récupérer un peu trop (ce que l’on appelle la surcompensation) en prévision des futurs efforts. C’est comme ça que, petit à petit, l’athlète progresse : il augmente ses capacités. Pour que ça marche bien, il faut que le temps de repos soit suffisant pour que le corps ait eu le temps de reconstituer des réserves. Sinon, d’un cercle vertueux (plus on s’entraîne, plus on progresse), on passe à un cercle vicieux (plus on s’entraîne, plus on se fatigue). Ce cercle vicieux est la cause du surentraînement.
a lire….

Tags: , , , , , , ,

Cet article a été posté le vendredi, 24 septembre, 2010 à 14 h 02 min dans la catégorie Conseils du coach.

Laisser un commentaire